Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans D:\otherwebsites\borduas\includes\menu.inc).

Chronologie

La chronologie présentée ici est divisée en cinq parties : « Jeunesse / formation / enseignement »; « Les années automatistes »; « New York »; « Paris » et « Hommage posthume ». Le chevauchement de certaines activités de Borduas (comme par exemple ses années d'enseignement que côtoie sa pratique artistique) nous impose cette répartition par périodes.

Cette présentation offre cinq types de renseignements, soit des références à sa vie personnelle, académique, professorale et artistique, auxquelles s'ajoute la mention de certains événements extérieurs à sa carrière.

Mentionnons, enfin, que malgré tous nos efforts cette chronologie demeure malheureusement incomplète. Nous croyons, néanmoins, que même fragmentaire cette reconstitution des faits s'avère une base de renseignements significatifs.


Louise Dupont-Tanguay, recherchiste


    1. Bernard Teyssèdre, « Fernand Leduc, peintre et théoricien du surréalisme à Montréal », La Barre du Jour , nos 17-20, janvier-août 1969, p. 224-270.

    2. Laurier Lacroix, Borduas et les automatistes : Montréal 1942-1955 , catalogue d'exposition, Galeries nationales du Grand Palais (Paris), Musée d'art contemporain (Montréal), 1972, p. 21-51.

    3. Nicole Boily, « Borduas : l'homme et l'œuvre », Études françaises , vol. 8, no 3, août 1972, p. 309-330.

    4. Françoise Le Gris, Ozias Leduc et Paul-Émile Borduas , Presses de l'Université de Montréal, 1973, p. 97-126.

    5. François-Marc Gagnon, Paul-Émile Borduas (1905-1960). Biographie critique et analyse de l'œuvre , Fides, 1978; Paul-Émile Borduas , catalogue d'exposition, Musée des beaux-arts de Montréal, 1988.

    6. André-G. Bourassa, Jean Fisette et Gilles Lapointe, Paul-Émile Borduas. Écrits I , Presses de l'Université de Montréal, 1987, p. 23-47.

    7. Un Fonds d'archives constitué des papiers personnels et de la correspondance de l'artiste, aimablement confiés à l'État par madame Gabrielle Borduas, classés et indexés en 1971-1972 par Pierre Théberge, alors conservateur de l'art canadien à la Galerie nationale du Canada (aujourd'hui Musée des beaux-arts du Canada) dont copie sur microfiches est disponible à l'Institut de recherches en art canadien Gail et Stephen A. Jarislowsky du Département d'histoire de l'art de l'Université Concordia ainsi qu'aux bibliothèques du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée d'art contemporain de Montréal de même qu'aux Archives de l'UQÀM : documents ci-après mentionnés sous la cote « T ».